samedi 3 octobre 2015

Tarifs en vigueur pendant la période des Bordeaux (2)

Du fait du nombre des états allemands de l'époque, les tarifs en vigueur fin 1870 sont très complexes





Etats
Date du tarif
Poids (gramme)
Tarif (centimes)
Prusse et états annexés
Hesse, Nassau, Frankfurt-am-Main, Aix-la-Chapelle, Trèves, Saarbruck, Coblenz, Düsseldorf,
1er juillet 1858 (1er rayon)
10
40
Hanovre, Prusse ainsi que les provinces danoises Schleswig, Holstein et Lauenburg
1er juillet 1858 (2ème rayon)
10
50

1er janvier 1866 (rayon frontière)
10
20
Confédération du Nord
Anhalt, Saxe-Weimar, Waldeck
1er juillet 1858 (voie de Prusse)
10
50
Brême, Brunswick, Hamburg, Lübeck, Mecklembourg, Oldenbourg, Saxe
1er avril 1862
10
50
Hesse-Darmstadt, Lippe-Detmold, Reuss, Saxe-Cobourg-Gotha, Saxe-Meiningem, Schaumburg, Schwarzburg
1er avril 1862
10
40
Etats du sud
Bade
1er janvier 1857
20c/7,5 g + 10 c/15 g
1er janvier 1857 rayon frontière
10c/7,5 g + 10 c/15 g
Bavière
1er juillet 1858
10
40
1er juillet 1858 rayon frontière
10
20
Wurtemberg
1er janvier 1857
1er rayon 20c/7,5 g + 10 c/15 g
2ème  rayon 20c/7,5 g + 20 c/15 g
3ème rayon 20c/7,5 g + 30 c/15 g
1er janvier 1857 rayon frontière
1er rayon 10c/7,5 g + 10 c/15 g
2ème  rayon 10c/7,5 g + 20 c/15 g
3ème rayon 10c/7,5 g + 30 c/15 g


Le rayon frontière correspond à la distance maximale de 30 km de bureau français à bureau allemand.
Je n'ai pas trouvé la signification des rayons pour le Wurtenberg.
La défaite française permettra la création de l'Empire Allemand, ce qui permettra de simplifier ces tarifs. Une nouvelle convention sera signée en 1872 : la lettre de 10 g coûtera 40 centimes, sauf en rayon frontière des 30 km où le tarif sera de 30 centimes.

jeudi 1 octobre 2015

Tarifs en vigueur pendant la période des Bordeaux (1)

Petit résumé des tarifs en vigueur sous forme de tableaux :

Lettres de France pour la France :


Tarif du 1er juillet 1863
Tarif du 1er janvier 1862
poids
Lettre locale affranchie
Lettre locale non affranchie
Lettre territoriale
Lettre territoriale non affranchie
≤ 10 g
15
25
20
30
10< P≤20 g
25
40
40
60
20<P≤100 g
40
60
80
1,20 F
Par fraction supplémentaire de 100 g
25
40
80
1,20 F


Lettres de France pour la France  au 1er septembre 1871

poids
Lettre locale affranchie
Lettre locale non affranchie
Lettre Territoriale affranchie
Lettre territoriale non affranchie
≤ 10 g
10
15
25
40
10< P≤20 g
20
30
40
60
20<P≤50g
40
60
70
1 F
Par fraction supplémentaire de 50 g
40
60
50
75

Lettres chargées :
Chargement au 1er juin 1870 : frais postaux + 20 centimes (recommandation) + 10 c par tranche de 100 F avec un maximum de 2000 F
Chargement au 1er septembre 1871 : frais postaux + 50 centimes (recommandation) + 20 c par tranche de 100 F avec un maximum de 2000 F


Lettres de France pour l'étranger

Pays
Date du tarif
Poids (gramme)
Tarif (centimes)
Belgique
Tarif du 1er janvier 1866
10
30
Belgique rayon frontières
Tarif du 1er janvier 1866
10
20
Danemark
1er février 1868
10 g
50
Espagne
1er septembre 1870
10
40
Espagne rayon frontières
1er septembre 1870
10
20
Gibraltar (voie d’Espagne)
1er février 1860
7,5
40
Grande Bretagne
1er juillet 1870
10
30
Grèce
1er novembre 1867
10
60
Italie
1er août 1869
10
40
Luxembourg
1er avril 1868
10
25
Pays-bas
1er avril 1868
10
40
Portugal (par bateau français)
1er janvier 1866
10
60
Russie du Nord
1er janvier 1866
10
80
Russie du Sud
1er janvier 1858
10
1,00 F
Suisse
1er octobre 1865
10
30
Suisse rayon frontières
1er octobre 1865
10
20
Le rayon frontières correspond à une distance en ligne droite inférieure à 30 km de bureau de poste français à bureau de poste étranger.

à venir les tarifs vers les états allemands, et ceux vers les autres continents


jeudi 24 septembre 2015

Feuilles de contrôle

Vu récemment sur une vente (www.roumethp.fr) le document suivant :


J'ai déjà vu quelque-chose qui y ressemble que j'avais décrit brièvement dans un billet. Voici de nouveau ce document issu d'une vente de la maison Cérès (www.ceres.fr).


A priori ou à première vue, ils sont équivalents. Eh non, regardons mieux. Ces 2 bons émanent de l'Administration des Télégraphes et des Postes, de l'atelier de Fabrication des Timbres-Postes, et du "service" de Contrôle.

Le cachet à date semble être le même type 15, encre bleu, les signatures identiques, mais ...

Le premier document concerne le nombre de feuilles contrôlées livrées au Directeur de la fabrication, le second, le nombre de feuilles blanches livrées au contrôle par le Directeur de la fabrication.

Le 3ème document est extrait de l'ouvrage de Brunel de 1929 [19] il s'agit du nombre de feuilles fabriquées livrées au contrôle par le Directeur de la fabrication.


Il y aurait donc plusieurs feuilles de contrôle, celui-ci s'effectuant au fur et à mesure des étapes du processus de fabrication.

Dans l'ordre de ce processus, on pourrait imaginer que le bon n°2 identifie le nombre de feuilles blanches que le Directeur donne à contrôler. Je ne m'explique pas trop l'intérêt de séparer les feuilles blanches par valeur, les feuilles n'étant pas à ma connaissance teintées et donc identiques. Ces feuilles blanches ont elles déjà le fond le sûreté ? A quel moment est apposée la marque TP ?

Le bon n°1 représenterait le nombre de feuilles validées par le contrôleur et livrées en retour pour la fabrication.

Le dernier bon remonte les feuilles fabriquées vers le même contrôleur.

On peut imaginer qu'il existe d'autres bons, notamment pour compter les feuilles blanches livrées par la papeterie d'Angoulême, les feuilles de timbres-poste fabriquées et validées par le contrôleur ...

Je n'ai jamais rien lu concernant ces bons hormis Brunel. Encore d'autres surprises en perspective!