jeudi 24 septembre 2015

Feuilles de contrôle

Vu récemment sur une vente (www.roumethp.fr) le document suivant :


J'ai déjà vu quelque-chose qui y ressemble que j'avais décrit brièvement dans un billet. Voici de nouveau ce document issu d'une vente de la maison Cérès (www.ceres.fr).


A priori ou à première vue, ils sont équivalents. Eh non, regardons mieux. Ces 2 bons émanent de l'Administration des Télégraphes et des Postes, de l'atelier de Fabrication des Timbres-Postes, et du "service" de Contrôle.

Le cachet à date semble être le même type 15, encre bleu, les signatures identiques, mais ...

Le premier document concerne le nombre de feuilles contrôlées livrées au Directeur de la fabrication, le second, le nombre de feuilles blanches livrées au contrôle par le Directeur de la fabrication.

Le 3ème document est extrait de l'ouvrage de Brunel de 1929 [19] il s'agit du nombre de feuilles fabriquées livrées au contrôle par le Directeur de la fabrication.


Il y aurait donc plusieurs feuilles de contrôle, celui-ci s'effectuant au fur et à mesure des étapes du processus de fabrication.

Dans l'ordre de ce processus, on pourrait imaginer que le bon n°2 identifie le nombre de feuilles blanches que le Directeur donne à contrôler. Je ne m'explique pas trop l'intérêt de séparer les feuilles blanches par valeur, les feuilles n'étant pas à ma connaissance teintées et donc identiques. Ces feuilles blanches ont elles déjà le fond le sûreté ? A quel moment est apposée la marque TP ?

Le bon n°1 représenterait le nombre de feuilles validées par le contrôleur et livrées en retour pour la fabrication.

Le dernier bon remonte les feuilles fabriquées vers le même contrôleur.

On peut imaginer qu'il existe d'autres bons, notamment pour compter les feuilles blanches livrées par la papeterie d'Angoulême, les feuilles de timbres-poste fabriquées et validées par le contrôleur ...

Je n'ai jamais rien lu concernant ces bons hormis Brunel. Encore d'autres surprises en perspective!